La caravane des mineurs marocains du Nord-Pas-de-Calais : du projet mémoriel au pèlerinage identitaire

Abstract : Du 3 novembre au 8 décembre 2012, les membres de l’Association des mineurs marocains du Nord-Pas-de-Calais (A.M.M.N.) sillonnent le Sud marocain parcourant les régions touchées par le recrutement massif de mineurs destinés à travailler dans les mines de charbon de France de la fin des années 1950 à la fin des années 1970. Ce projet de longue haleine, pensé depuis plusieurs mois, est nommé « La Caravane des mineurs marocains, la mémoire au service des droits de l’Homme ». En effet, cette caravane, composée de mineurs à la retraite, d’artistes, de chercheurs, d’étudiants et d’experts dans le domaine du développement se veut être à la fois un projet mémoriel, social et culturel. La rencontre avec d’anciens mineurs retournés définitivement au Maroc, de leurs enfants, de leurs familles ou de leurs veuves constitue le volet social. Les membres de l’A.M.M.N. proposent, à chacune des cinq villes étapes, des permanences destinées à aider les personnes ayant effectué un retour au pays pour résoudre leurs problèmes juridiques et d’accès aux droits (revalorisation de pension, droit à la santé…). Mais la Caravane propose aussi, à travers des manifestations scientifiques et culturelles telles que des conférences, une exposition et une pièce de théâtre, de faire vivre, connaitre et partager ce pan de la mémoire de l’immigration marocaine. Mais alors qu’ils sont venus à la rencontre des mineurs rentrés définitivement au Maroc, les mineurs restés en France redécouvrent en même temps une terre qu’ils n’avaient pas vue pour certains depuis des dizaines d’années. Partis avec un projet à vocation civique et culturelle, ils ont finalement vécu une expérience de retour aux racines qui a bouleversé la vision qu’ils avaient du pays d’origine et a modifié leur substance identitaire. En effet, au contact de leurs compatriotes revenus au pays, les mineurs restés en France posent un regard sur leur propre parcours. Ont-ils bien fait de rester en France ? Seraient-ils différents s’ils étaient rentrés au pays ? Les projets migratoires initiaux se confrontent avec la réalité des parcours réellement effectués et mettent en relief différentes temporalités. Le mariage, la naissance des enfants, les acquis sociaux sont des événements qui ont pesé sur la décision de rester ou de revenir. Par l’observation participative et les entretiens réalisés auprès des mineurs installés en France et ceux revenus au Maroc avant ou après la retraite, ce chapitre tente d’analyser les différentes temporalités qui ponctuent le parcours du migrant et donne des éléments de réponse au questionnement suivant : dans quelle mesure l’expérience de la Caravane va-t-elle modifier la perception que le migrant a de son parcours migratoire ? Par quels mécanismes des anciens mineurs se trouvent dans une situation de double absence[Sayad, 1999], oubliés par les deux pays pour lesquels ils se sont sacrifiés ? Comment la culture peut-elle faire place à l’histoire des migrations dans la mémoire collective et devenir un outil de transmission entre les générations ?
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Baby-Collin Virginie, Mazzella Sylvie, Mourlane Stéphane, Regnard Céline, Sintes Pierre (dir). Migrations et temporalités en Méditerranée. Les migrations à l'épreuve du temps (XIXe-XXIe siècle), Karthala, 2017, 9782811118143
Liste complète des métadonnées

https://hal-ensta-bretagne.archives-ouvertes.fr/hal-01616123
Contributeur : Hicham Jamid <>
Soumis le : vendredi 13 octobre 2017 - 10:52:27
Dernière modification le : mercredi 22 novembre 2017 - 10:21:31

Identifiants

  • HAL Id : hal-01616123, version 1

Citation

Marie Caquel, Hicham Jamid. La caravane des mineurs marocains du Nord-Pas-de-Calais : du projet mémoriel au pèlerinage identitaire. Baby-Collin Virginie, Mazzella Sylvie, Mourlane Stéphane, Regnard Céline, Sintes Pierre (dir). Migrations et temporalités en Méditerranée. Les migrations à l'épreuve du temps (XIXe-XXIe siècle), Karthala, 2017, 9782811118143. 〈hal-01616123〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45