Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

MAINTIEN EN CONDITION OPERATIONNELLE (MCO) DES MATERIELS DE DEFENSE : POUR UN CADRE D'ANALYSE ISSU DE L'ECONOMIE SPATIALE

Résumé : La disponibilité des matériels de défense est une condition sine qua non de la capacité opérationnelle d'un pays notamment parce qu'il s'agit d'un paramètre clé lors d'une intervention militaire sur la scène internationale. Or, une « crise de disponibilité » affecte les matériels français depuis le début des années 2000 [Droff, 2013]. En articulant les impératifs techniques et économiques, le MCO vise à assurer la disponibilité des matériels avec un rapport efficacité/coût de soutien optimal après correction des effets de leur emploi, de leur vieillissement et des défauts constatés. Il s'agit donc d'une fonction stratégique visant à assurer un niveau acceptable de disponibilité sous contrainte de coût. C'est dans la perspective d'une meilleure compréhension des mécanismes sous-jacents que s'inscrit cette analyse, notamment en introduisant le facteur spatial. En partant d'un constat sur l'évolution des coûts des matériels de défense, cet article discute des enjeux posés par la réorganisation du MCO dans le but d'en améliorer l'efficience. En se focalisant sur la dimension spatiale de la réorganisation du MCO, il propose une « grille de lecture » synthétique des principales forces en oeuvre dans l'organisation spatiale de ces activités stratégiques pour la France. L'AUGMENTATION DES COÛTS DU MCO : MISE EN EVIDENCE ET FACTEURS EXPLICATIFS Les crédits d'Entretien Programmé des Matériels (EPM) sont composés des dépenses en contrats avec les industriels, des achats de pièces de rechange et de la documentation. Ces crédits représentent environ 55 % des dépenses totales du MCO. La main-d'oeuvre interne au ministère en représente quant à elle environ 40 % et les dépenses d'investissement et d'entretien des infrastructures environ 5 % [Cour des comptes, 2014]. Bien qu'imparfaits pour une étude du « coût complet » du MCO, l'analyse des crédits d'EPM permet néanmoins de dégager de grandes tendances. Le coût du MCO a augmenté depuis le début des années 2000 et pèse de plus en plus sur le budget des armées. Entre 2003 et 2015, les crédits EPM en volume ont augmenté de 25 % (Figure 1). Ce constat est valable pour tous les matériels. Les matériels aéronautiques sont ceux qui consomment le plus de crédits, devant les matériels navals puis terrestres. Les parts des crédits EPM alloués aux matériels aéronautiques, navals et terrestres restent stables sur la période, soit respectivement 59 %, 29 % et 12 % des crédits EPM (dissuasion inclus). Cette tendance haussière se poursuit et la loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit une augmentation annuelle de 4,3 % des crédits EPM en valeur [Marty et Recalde, 2015]. Toutefois, ce montant pourrait s'avérer insuffisant puisque les prévisions récentes montrent que les besoins pourraient s'élever à 4,1 milliards d'euros en valeur par an sur la période 2014-2019 [Cour des comptes, 2014]. Si on s'intéresse au poids du MCO dans le budget de la défense, l'EPM représentait au début des années 2000 un peu moins de 8 % du budget de la défense (hors pensions) contre environ 10 % en 2014. En se basant sur les prévisions de la LPM 2014-2019, cette part pourrait dépasser les 12,5 %. En prenant en compte le coût de la main-d'oeuvre interne au MCO, un rapide calcul permet de voir que le MCO représente en 2015 plus de 17 % du budget de la défense (hors pensions) [Marty et Recalde, 2015].
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-ensta-bretagne.archives-ouvertes.fr/hal-01278224
Contributor : Josselin Droff <>
Submitted on : Thursday, February 8, 2018 - 2:20:00 PM
Last modification on : Friday, December 13, 2019 - 10:42:05 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, May 2, 2018 - 10:43:14 AM

File

EcoDef_76.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01278224, version 1

Citation

Josselin Droff. MAINTIEN EN CONDITION OPERATIONNELLE (MCO) DES MATERIELS DE DEFENSE : POUR UN CADRE D'ANALYSE ISSU DE L'ECONOMIE SPATIALE. EcoDef - Bulletin économique de la défense, 2012, pp.1-8. ⟨hal-01278224⟩

Share

Metrics

Record views

195

Files downloads

80